Le Paysage Ufologique actuel

Cette page présentera les différents acteurs de la scène "ufologique", ainsi que l'ensemble des théories ou thèses mises en avant pour expliquer le phénomène.



Les thèses en présence

Les théories listées ci-après s'appliquent bien entendu seulement au reliquat de cas supposés inexplicables par des raisons évidentes (canulars, météores, mirage, canular, etc.).

Il est à noter que plusieurs de ces théories pourraient s'avérer vraies en même temps (elles ne sont pas a priori mutuellement exclusives), alors que la majorité des ufologues s'acharne à défendre farouchement sa théorie comme étant la seule "vraie". Pour se faire, beaucoup d'entre eux sont souvent obligés d'écarter les cas qui ne vont pas dans le sens de leurs théories.


Les Sceptiques Rationalistes

Résumé de la thèse

Toutes les observations sont réductibles à des phénomènes physiques simples et connus, ou à des canulars.
Le caractère apparamment inexplicable de certains cas "mystérieux" vient du fait que nous n'avons pas suffisamment de renseignements précis sur les conditions et le contexte de l'observation.
Dès qu'il y a suffisamment de détails précis, alors on peut toujours trouver une explication connue qui soit certaine, ou au moins possible.
Le fait que cette observation "pourrait être" expliqué ainsi simplement, suffit à rejeter toute autre explication faisant appel à des hypothèses plus "extraordinaires" (voyageurs extraterrestres par exemple).
Liste (non exhaustive) des causes connues pouvant expliquer une observation d'ovni :

Adeptes de cette thèse

En France les trois principales associations rationalistes luttant activement contre les charlatans et les "para sciences" en général, et les ovnis en particulier sont : Ailleurs dans le monde les plus connus sont : Généralement, lorsqu'ils sont interrogés sur le sujet, la majorité des scientifiques se rallient à cette thèse.

Réfutation

De manière assez amusante les sceptiques rationalistes sont l'image dans le miroir des "ufologues ultra-croyants" qu'ils pourfendent.
Comme eux ils sont "spécialistes en tout" et combattent non seulement les ovnis mais également tous les phénomènes réputés paranormaux ou inexpliqués (la mémoire de l’eau, l’astrologie, les médecines alternatives, la construction des pyramides, la cryptozoolgie, la parapsychologie, etc.)
Et ce, avec autant de ferveur aveugle et de superficialité, que leurs opposants mettent à défendre ces mêmes thèses.

Ils défendent un dogme rassurant et "excommunient" tous ceux qui prétendraient explorer des domaines de connaissance inconnus, fusse avec une démarche et une rigueur toute scientifique.
En témoigne par exemple la devise apparaissant sur la page d'accueil du site Rationaliste Belge : "Comité Para" :

Bienvenue à ceux qui nous rejoignent sur le site du "Comité Para". Ils y trouveront le réconfort de la rationalité et de la vérité scientifique, celle qui se trouve à la base de tout événement ou phénomène naturel.
Quel aveu accablant dès la 2ème phrase de la page d’accueil.
  1. Ces sceptiques Belges offrent avant tout du « réconfort ». A toutes les personnes que les choses étranges, nouvelles, non explicables a priori dans l’instant par une cause naturelle simple, choqueraient, cette association propose un « calmant » un « tranquillisant » : n’ayez pas peur, tout va bien, la Science sereine et immuable a réponse à tout…On frise le concept sectaire …
  2. Leur périmètre est restreint aux évènements et phénomènes « naturels » ! Sous entendu : toute explication présupposant une intervention intelligente (qu’elle soit extra-terrestre , humaine (complots, armes secrètes), ou autre) est exclue d’office.


Les "Socio-Psy"

Résumé de la thèse

Les témoins sont inconsciemment influencés par la Science Fiction, qui imprègne notre société depuis 60 ans, ainsi que par le "mythe" ovni, et ses clichés traditionnels et désormais connus du plus grand nombre (série télévisé X Files, Autopsie présumé de Roswell en "prime time" sur TF1)

Adeptes de cette thèse

Historiquement cette thèse est née à la fin des années 1970 du doute de certains ufologues face à certains comportements apparamment aberrants des ovnis ou de leurs supposés pilotes.
Cette thèse a ensuite été formalisé par des scientifiques (sciences humaines : sociologie et psychologie) et fait toujours l'objet à ce jour de travaux et de thèses, dans le cadre de l'étude des "croyances" en général (lutins, farfadets, monstre du Loch Ness, Ovnis, parapsychologie, etc.).

Pour plus de détails sur cette thèse, et mes arguments pour la réfuter, veuillez consulter ma page de réponse (in "Arguments Contre").

Le complot militaire

Résumé de la thèse

Les ovnis sont des illusions d'optique projetées à distance par les militaires afin de manipuler les masses La croyance en des visiteurs extraterrestres est subtilement entretenue par ces militaires (jeu information/ désinformation) afin de les détourner de la réalité : l'armée teste grandeur nature des armes de contrôle des masses.

Adeptes de cette thèse

En France cette thèse est vigoureusement défendue sur le Web par M. Emmanuel Dehlinger, auteur d'un "e-livre" intitulé : "OVNIS : l'armée démasquée. 60 ans de manipulation psychologique".
Je publierai ici dès que possible une réfutation de cette thèse dans la rubrique "Débats".

Voyageurs Temporels (HVT)

Résumé de la thèse

Les ovnis sont des véhicules venus de notre futur. Leurs pilotes sont des hommes comme nous, qui viennent soit nous observer, soit nous avertir de certains dangers, soit "corriger" le futur (type "Patrouille du Temps").

Adeptes de cette thèse

Peu de monde en fait, mais je tenais à la mentionner à titre d'exhaustivité.

HET de base

Résumé de la thèse

Les ovnis sont des véhicules pilotés par des extraterrestres en visite sur notre planète, et qui nous observent.
Plusieurs ethnies / races différentes sont probablement en cause, compte tenu de la diversité des types d'aéronefs décrits par les témoins (boules, soucoupes, triangles, cylindres, etc.).
Il est probable que les autorités américaines (Gouvernement, Armée, Services Secrets ?) soient déjà au courant mais cachent la vérité au grand public pour éviter la panique.

Adeptes de cette thèse

C'est historiquement la thèse la plus ancienne, et qui reste celle ayant la faveur d'une majorité d'ufologues ou de quidams interessés par le phénomène OVNI, dont votre serviteur.


HET Conspirationniste

Résumé de la thèse

les autorités américaines (Gouvernement, Armée, Services Secrets ?) collaborent avec certaines races d'ET, et leur laisse commettre certains actes (enlèvements d'humains, mutilations de bétail, expériences génétiques) ou s'installer sur terre (bases secrètes souterraines), en échange de transfert de technologies ET leur permettant de fabriquer des armes terrifiantes (bombes à antimatière, aéronefs ultraperformants, etc.).

Adeptes de cette thèse



Hypothèse Intra Terrestres

Elle suppose que des civilisations très avancées vivent cachées dans les entrailles de la terre (dans des cavernes secrètes), ou carrément au centre de la terre (théorie de la terre creuse).
Ces civilisations seraient, selon les auteurs : Les ovnis seraient les manifestations de ces civilisations, le plus souvent des véhicules aériens.

Les adeptes du "New Age"

Résumé de la thèse

Ils admettent les visites d'extraterrestres, mais croient également en des dimensions ("vibrations") supérieures à la nôtre (nous vivons seulement eux dans la troisième dimension, et sommes sur le point de passer dans la 4ème dimension vers Décembre 2012, selon l'ancien calendrier Maya !).
Certains ET sont de la 3ème dimension, comme nous (Cf. hypothèses "matérialistes" ci-dessus).
D'autres ont un corps dans la 3ème dimension, mais un "esprit" dans la 4ème
D'autres vivent tout entiers dans la 4ème dimension, et se "matérialisent" parfois pour nous contacter.
D'autres enfin vivent dans des dimensions encore supérieures (5 et audelà).

Certains sont amicaux et veulent nous aider, d'autres sont hostiles et cherchent à nous asservir.
L'éternel combat du bien contre le mal, de la lumière contre les ténèbres, est en train de se jouer, comme annoncé dans l'Apocalypse. Après une courte période où les tenants du mal, grâce à la séduction et à la tromperie, sembleront avoir gagné, le Bien finira par l'emporter et la Terre entière (ou bien seulement les "élus" selon certaines variantes) passera dans la 4ème dimension, où toutes les choses négatives (guerre, famine, oppression, inégalités, etc.) sont bannies.
Enfin notons que cette foule d'informations très détaillées est fournie par "Chaneling" : un medium humain reçoit des messages télépathiques directement dans son cerveau, qu'il retranscrit ensuite dans des livres ou sur des forums de discussion sur le Web.

Adeptes de cette thèse



Hypothèse ParaNormale (HPN) ou UltraTerrestre (HUT)

Résumé de la thèse

Les ovnis sont des manifestations dans notre dimension, des matérialisations, d'entités indéfinies, vivant dans d'autres "plans" ou d'autres dimensions.
Ils se manifestent ainsi depuis l'aube de l'humanité et ont été successivement appelés : démons, esprits, farfadets, lutins, etc.
Aujourd'hui ils donnent subtilement l'impression d'être des extraterrestres, mais c'est faux.
Pourquoi font ils cela, quel est leur but ? Mystère, personne n'est sûr.
Il se pourrait que leur nature même soit tellement différente de la nôtre, que les concepts de Bien ou de Mal ne s'appliquent pas à eux.

Adeptes de cette thèse

En france : Jean Sider. Aux USA : John Keel, mondialement connu depuis le succès de son livre (et du film qui en a été tiré, avec Richard Gere) : "La prophétie des ombres".
On peut également rattacher à cette mouvance l'ufologue mondialement connu Jacques Vallée (personnifié par François Truffaut dans "Rencontres du 3ème type de Spielberg), avec sa théorie du "contrôle mondial".

Hypothèse Gaïa

Résumé de la thèse

La planète Terre est un être vivant, une conscience collective à laquelle chaque élément (pierre, végétaux, animaux, humains, vents, eau, ...) contribuent.
La terre/Gaïa est mécontente de l'attitude des hommes et cherche à leur faire savoir, à les avertir.

Hypothèses Occultes

Résumé de la thèse

Les ovnis, et leurs occupants, sont littéralement des manifestations du Diable, du Mal, du Malin et annoncent la fin des temps.

Adeptes de cette thèse



Les Acteurs

Quatre grande catégories de population me paraissent intéressantes à distinguer :

Les scientifiques

On peut distinguer quatre grandes sous-catégories :

Les medias Français

Sur ce sujet, les medias (surtout généralistes) sont quasiment tous devenus des moutons qui suivent obséquieusement les idées "mainstream", de peur de déplaire aux puissants, ou de perdre en part d'audience.
Le constat est objectif et accablant. On ne parle quasiment jamais d'ovnis à la radio, à la TV ou dans les journaux.
Et les rares fois où c'est le cas, c'est quasiment toujours pour les tourner grossièrement en dérision, sans investigation préalable sérieuse (même minime), au mépris de la déontologie élémentaire du journalisme.
Le sujet est souvent traité en quelques minutes, le plus souvent mélangé à d'autres thèmes "paranormaux" (voyance, fantômes, astrologie, guérisseurs, etc.).
Les clichés les plus éculés du "debunking" sont utilisés sans vergogne ("petis hommes verts" ou "martiens", canulars, témoins non fiables voire à la limite de la débilité légère, confusion avec des phénomènes naturels évidents).
Les explications officielles rassurantes sont répercutées immédiatement, sans esprit critique aucun.


Les radios
Seules des radios locales diffusent des émissions dédiées aux Ovnis, comme par exemple Didier Pleige, Radio "Ici et Maintenant" en région parisienne.
Dans les grandes radios généralistes, deux journalistes osent encore s'intéresser au paranormal en général :
La télévision
A la télévision c'est fini !
Le dernier à avoir osé traiter le sujet en 1994/1995 fut Jacques Pradel, en diffusant deux émissions sur la célèbre "autopsie de l'extraterrestre de Roswell".
Suite à quoi il a immédiatement été l'objet d'un lynchage médiatique, de la part de ses patrons et de ses confrères. Sa carrière a été ruinée, et il a disparu de l'antenne. Pire : on lui a fait comprendre qu'il ne retrouverait jamais de travail dans les médias !
Apparamment il est mille fois mieux apprécié en France, de "servir la soupe" à des astrologues "people" médiatiques (Elisabeth Teissier, François Hardy), ou de plonger encore plus profond dans les égouts de la "Télé Réalité, que de vouloir présenter une émission documentée sur les Ovnis. Pas touche, tabou !

Dans les années 70, Jean-Claude Bourret (journaliste vedette de TF1, présentateur du 20 heures) s'est fortement impliqué sur le sujet. Allant même jusqu'à décrocher une interview incroyable du Ministre de la Défense, M. Robert Gallet.
Cet intérêt affiché pour les ovnis, lui vaudra les moqueries et une mise à l'écart par tout le reste de la profession. Cette image lui colle encore à la peau aujourd'hui.
La presse
Même combat : on ne parle pas des ovnis (tabou), ou alors pour s'en moquer grossièrement, ou pour se moquer des témoins (forcément un peu débiles) et des ufologues (crédules, zélateurs de pseudo-sciences, voire limites gourous sectaires).

Exemple : une recherche faite sur le site du Monde, sur la période 1987-2002, fait apparaitre trois (3 !) articles seulement parlant d'ovnis ! Pour être honnête ces 3 articles sont plutôt neutres et objectifs :

Le grand public

La désinformation menée depuis 50 ans a bien marché. Certes le grand public veut bien imaginer qu'il y a ait peut être une vie extraterrestre, voire même intelligente, ailleurs dans l'univers loin de chez nous.
Certes le grand public veut bien croire que "les gouvernements" ou "les services secrets" leur cachent des choses au sujet des soucoupes volantes, de Roswell, etc.. (syndrôme X Files).
Certes certains sondages font état d'un taux de "croyance aux ovnis" non négligeable.
Mais en pratique, lorsqu'on attire l'attention sur les conséquences ("ils" sont là, ils nous sont supérieurs technologiquement, on ne sait pas ce qu'ils veulent), les esprits se ferment, et un blocage se met en place.

Les ufologues

A rédiger ...
Associations ufologiques américaines : NICAD (Major Donald Keyhoe), CUFOS (Joseph A. Hyneck), FUFOR (Richard Hall)

Classifications des observations d'ovnis

NB : j'ai trouvé cette excellente compilation des 2 classifications les plus connues sur un site Web ... dont hélas je ne me rappelle plus le nom. Si son auteur la reconnait qu'il veuille bien m'excuser et me contacter : je le citerai avec joie.
Note du 20 décembre 2003 : ça y est ! Il s'agit du site de l'association SPICA, et plus particulièrement de cette page. Merci donc à eux pour cette compilation.

Classification de J.Allen HYNEK

Hynek
Elle se compose de six grandes classes principalement définies en fonction du degré d'étrangeté du cas considéré.
Les prototypes de chacune de ces six classes seront définis plus loin, mais afin de les interpréter correctement, il s'avère indispensable de préciser quelques définitions relatives aux termes couramment utilisés et dont le sens ne doit pas être déformé.

DEFINITIONS PREALABLES :

CLASSE 1 - LES LUMIERES NOCTURNES :
Une lumière nocturne typique n'émane généralement pas d'une source ponctuelle, elles est brillante, de dimensions variables, de couleurs diverses mais tirant le plus souvent sur le jaune.
Sa course peut être assimilable à celle d'un ballon, d'un avion ou de tout autre objet naturel et donne souvent l'impression d'une commande intentionnelle. Rien n'indique que la lumière soit rattachée à un corps solide mais la chose est présumable.
A part des cas d'exception, les évolutions des lumières nocturnes ne semblent pas d'une façon générale défier les lois de la physique.
CLASSE 2 - LES DISQUES DIURNES :
L'objet ( ou souvent le couple d'objets ) est de forme ovale, discoïdale, ellipsoïdale ou comme un " cornichon rabougri ".
Il est généralement brillant ou lumineux ( mais la source n'est presque jamais ponctuelle ), jaunâtre, blanc ou métallisé.
Son mouvement peut être extrêmement lent ( même a très courte distance du sol ) ou extrêment rapide, leur disparition ne prenant parfois que quelques secondes.
Ce mouvement semble " sous commande intentionnelle " et possède une capacité d'accélération très grande. Jamais aucun bruit intense n'y est associé, ni vrombissements seulement parfois un faible bruissement.
CLASSE 3 - NOTIFICATION RADAR -OPTIQUES : ( mininum 2 témoins )
Observation d'une cible radar non identifié, corrobée par une observation visuelle simultanée pour lesquelles il peut être établi que l'une et l'autre s'appliquent au même objet ou même évenement. L'observation radar mentionne une tache lumineuse définie, ressembalnt à celle qu'engendre caractéristiquement un avion de grande taille, qui ne résulte pas d'un mauvais fonctionnement de l'appareil, et qui ne s'apparente pas à un " phénomène météorologique ".
Quant à l'observation visuelle, elle se ramène spécifiquement à la perception d'une lumière, ou éventuellemnt d'un groupe de lumières avec parfois le contour d'un objet ( si objet il y a ! ) faiblement entrevu dans la luminosité.
Les vitesses sont toujours élevées mais il n'est pas rare d'observer tantôt une allure vertigineuse, tantôt un vol stationnaire.
Un autre signe caractéristique réside dans les " tête-à-queue ", les demis-tours et les virages bruques.Virtuellement tous les cas radar-optiques se produisent la nuit.
CLASSE 4 - LES RENCONTRES RAPPROCHEES DU PREMIER TYPE : ( minimum 2 témoins )
Elles font état " d'objets " ou de lumières vues d'assez près ( en général moins de 150 mètres ) et ne signalent aucune interaction entre l'UFO et l'environnement ou l'observateur.
L'objet est éclairé, parfois très lumineux ( aussi intense qu'un chalumeau oxhydrique, par exemple ) et parfois simplement luminescent comme un tube au néon ou un cadran lumineux.
En second lieu seulement vient la perception de la forme de l' "engin " ; celle-ci est à peu près constamment décrite comme ovoïde, en forme de " ballon de rugby ", et fréquemment surmonté d'un dôme.
Il est souvent question d'un mouvement de rotation de lumières et donc vraisembleblement de l'engin lui-même, dans le sens contraire des aiguilles d'une montre.
Les autres traits communs sont le vol stationnaire, l'absence de son et le départ en trombe sans accompagnement de " bang " sonique.
CLASSE 5 - RENCONTRES RAPPROCHEES DU SECOND TYPE : ( minimum 2 témoins )
L'UFO, relativement semblable, à tous égards, à ceux décrits dans une rencontre rapprochée du premier type, a été vu tandis qu'il atterissait ou qu'il " planait " au voisinage du sol.
Après son départ les témoins découvrent sur le sol une trace circulaire ( quelquefois un cercle presque parfait ) dont invariablement ils soutiennent qu'elle ne s'y trouvait pas auparavant.
De façon générale ces traces demeurent longtemps, de plusieurs jours à plusieurs années.
Le phénomène engendre généralement des effets physiques notoires dont la diversité est grande ( effets électromagnétiques, gravitationnels, thermiques...).
Ces effets peuvent toucher tout l'environnement y compris les plantes, les animaux et les témoins.
CLASSE 6 - RENCONTRES RAPPROCHEES DU TROISIEME TYPE : ( minimum 2 témoins )
Elles ne diffèrent pas fondamentalement des autres rencontres rapprochées si ce n'est le fait que des occupants ( humanoïdes...) y sont signalés et que les observateurs qui les signalent ont généralement une formation technique et un " vernis " moindres que dans les catégories précédentes. La taille généralement attribuée aux occupants est soit grande soit petite, avec prédominance de la première. Ils sont souvent décrits comme présentant une tête volumineuse avec peu ou pas de cou et des pieds fuselés.


NB : Cete synthèse se base sur l'ouvrage de J.Allen HYNEK " Les Objets Volants Non Identifiés - Mythe ou Réalité ? " Editions Belfond - 1974

Classification de Jacques Vallée

Jacques Vallée

Dans son travail, il utilise un code à trois chiffres pour indiquer le " poids " d'une observation. Chacun de ces chiffres a une valeur entre 0 et 4 définie comme suit :